Rencontre avec Vyshnavi Culan, la fondatrice de LittleSilkStories, et de Tarayi Paris, des marques contemporaines qui riment avec minimalisme et simplicité

Little Silk Stories propose des collections de saris simples mais élégantes pour toutes les occasions. Elle vise à mettre en valeur le patrimoine de l'artisanat indien dans le monde entier.
Chaque sari a sa propre histoire et chaque femme peut s'y rapporter à sa manière. Nous avons été intrigué par la pureté des design de la marque, et si on l'on partageait un café?

Indiya : Hello Vyshnavi, peux-tu te présenter auprès de nos lectrices ? 

Vyshnavi : Hello les filles ! Je m’appelle Vyshnavi Culan, j’ai 29 ans et je suis née à Colombo au Sri-Lanka. Mes parents sont tamils et ont immigrés en France quand j’avais 1 an durant la guerre civile qui touchait le pays. Je suis diplômée d’un DUT en gestion des entreprises et des administrations ainsi que d’une école de commerce parisienne. Pour ma dernière année en école, il y avait un cursus qui venait d’ouvrir à Chicago sur l’entreprenariat social. Sur un coup de tête et parce qu’un semestre à l’étranger c’est quand même plus fun, j’ai décidé de m’inscrire au programme. Je pense que mon esprit entrepreneurial est vraiment né à ce moment là. 


Donc une fois mes études terminées, j’intègre l’équipe mode en tant qu’acheteuse d’une 

start-up leader du e-commerce en Afrique qui s’appelle Jumia (et qui aujourd’hui côtée au NYSE). Mon poste a énormément évolué au cours des années et j’ai beaucoup appris sur le fonctionnement d’une structure e-commerce. Après 4 ans d’aventure, je décide de faire une pause et de prendre le temps de réfléchir à ce que je veux faire de ma vie. En 2019, je décide de cofonder mon premier projet mode avec mon mari, Tarayi Paris, une marque de sacs éco-responsables et biodégradables. Ce projet a été lancé via Ulule, une plateforme de financement participatif. Et c’est enfin en mars 2020, pendant le confinement, que je crée Little Silk Stories.

I : Dans quel environnement as-tu grandi ? 

V : J’ai grandi en région parisienne, en Seine-et-Marne avec mes parents et ma petite sœur. Etant l’aînée, je me suis toujours sentie responsable de ma sœur et de mes parents. J’ai toujours cette impression d’être un peu la deuxième maman de la famille et je suis sûre qu’ils seront d’accord avec moi (rires). Mes parents ont toujours tout fait pour que ma sœur et moi ne manquions jamais de rien et je pense que je serai éternellement reconnaissante envers eux pour cette stabilité qu’ils m’ont offert. J’ai aussi eu la chance d’avoir un cercle d’amis avec des origines très variées dès mon très jeune âge et je pense que ca a beaucoup joué sur la personne que je suis aujourd’hui. 

I : D’où vient ta passion pour la création de mode ? Et notamment des sarees ? 

V : Alors, je pense que j’ai toujours aimé les vêtements (l’influence de Paris je dirais !) mais cette passion pour la création m’est venue quand j’ai commencé à travailler en tant qu’acheteuse. J’ai commencé à apprécier les couleurs, les tissues, les matières, les formes... Je travaillais souvent sur des moodboards de tendances pour préparer les achats de la catégorie mode et très naturellement je me suis retrouvée à le faire sur mon temps libre juste pour le plaisir. Les sarees sont arrivés un peu après. Il se trouve que je suis tombée très amoureuse de l’Inde en rencontrant mon mari. Je suis devenue adepte de l’ayurveda, du yoga, du pranayama et c’est en faisant mon shopping de mariage en Inde que j’ai redécouvert les sarees avec les différentes techniques de tissages et de broderies. Ca a vraiment été le coup de foudre. J’ai donc décidé d’apporter ma pierre à l’édifice en créant Little Silk Stories pour partager ma passion avec le reste du monde. 

I : Peux-tu me présenter Little Silk Stories ?
V : Little Silk Stories est une marque de vêtements sud-asiatiques offrant des collections élégantes et minimalistes de sarees en ligne. LSS a été initialement crée pour répondre aux besoins d’une clientèle française à la recherche d’un saree de qualité sans pour autant passer des heures dans les magasins ou sur des sites de drop-shipping avec des délais de livraison très très longs. Tous nos produits sont expédiés depuis notre entrepôt en France. Et nos clientes ne sont aujourd’hui pas que françaises, elle sont suisses, anglaises, allemandes, américaines, canadiennes et parfois même malaysiennes. C’est vraiment incroyable !


Pour moi Little Silk Stories, c’est aussi un moyen de faire découvrir différents types de tissages à nos clientes. Les sarees de Kanchipuram sont très répandus mais l’héritage de l’artisanat indien est beaucoup plus vaste et pas suffisamment mis en avant. On travaille directement avec les tisserands indiens ce qui nous permet d’offrir des prix attractifs. LSS est aussi une marque avec une politique 0 plastique dans nos emballages. La mode quelle qu’elle soit, se doit d’être respectueuse de l’environnement.

I : Qu’est-ce qui t’a motivée à créer ta marque ?

V : Je dirais que Little Silk Stories c’est un peu mon « Ikigai » parfait ! Une façon de mettre en pratique mes compétences dans le e-commerce, travailler avec des matières et des couleurs et enfin offrir le tout à des femmes à la recherche de belles pièces intemporelles. La création de LSS s’est faite très naturellement et j’en suis extrêmement reconnaissante. J’ai aussi la chance d’avoir un cercle d’amis avec beaucoup d’entrepreneurs et un mari qui travaille dans ce milieu. Ca a beaucoup joué dans la création de mes projets. Avoir une idée c’est un début mais avoir le courage de se lancer c’est une toute autre chose et voir mes proches se jeter à l’eau, m’a donné envie d’essayer. Et j’espère que mon propre parcours, donnera peut-être envie à d’autres jeunes femmes de tenter quelque chose de nouveaux.

I : Réalises-tu les designs de tes sarees ?
V : Au lancement je voulais prendre le temps de mettre en place toute la partie e-commerce donc j’ai préféré utiliser ma plateforme pour donner de la visibilité à des designs assez prisés en Inde et peu connu en France mais depuis janvier 2021 je réalise moi-même les designs. La trajectoire a toujours été très claire et je suis très contente que les nouveaux designs plaisent. J’adore vraiment la partie créa et c’est vraiment ce qui me motive à développer la marque.


I : As tu des matières privilégiées ? Lesquelles ? Pourquoi ?
V : Sans hésiter, la soie ! La soie pure ou la soie tissée avec du coton. C’est une matière tellement versatile. Elle tient chaud en hiver et elle rafraichit en été. Si je veux travailler sur des choses opaques, je choisirais une soie satin. Pour quelque chose de plus léger, plutôt l’organza ou la georgette. 

I : En quoi tes créations sont elles différentes des autres sarees ? Comment définirais-tu le style de tes collections ? 

V : J’aime les choses simples et élégantes avec un maximum d’impact et c’est aussi comme ca que je vois mes sarees. J’essaie de jouer sur les couleurs et les détails en gardant cette ligne minimaliste que j’aime tant. J’adore aussi ce côté vintage intemporel que les sarees peuvent avoir et c’est aussi ce que j’essaie de retranscrire dans mes collections.


I : Quelle est la femme qui shoppe chez LSS ?

V : Les femmes qui shoppent chez Little Silk Stories prennent du plaisir à acheter en ligne. Elles aiment les designs épurés et élégants. Elles font souvent partie de la communauté sud-asiatique européenne avec une double culture comme moi j’imagine. Mais on a aussi beaucoup d’hommes qui achètent pour offrir à leurs copines ou épouses. C’est vraiment adorable, n’est-ce pas ?

I : Quelle est la difficulté que tu as rencontrée lors de la création de ta marque ?

V : Les choses se sont faites assez naturellement lors de la création Little Silk Stories et j’en suis très contente. C’est aussi parce que j’ai beaucoup appris du lancement de ma première marque Tarayi Paris. Mais Little Silk Stories est encore si jeune et il y a encore tellement à faire donc reparlons-en dans quelque temps !!


Je travaille actuellement sur le lancement des produits en Inde et c’est vraiment très challengeant de débarquer sur un nouveau marché surtout un marché tel que l’Inde qui est énorme. Ca va me demander beaucoup de temps et de travail mais c’est une nouvelle aventure que j’ai hâte de vivre !

I : As-tu des hobbies ?

V : Oui ! J’adore lire, je suis toujours plongée dans un livre. Et quand j’ai vraiment beaucoup beaucoup de temps devant moi, j’aime jouer des accords à la guitare et chanter. Ca me détend. 


I : Quelle est ta plus belle récompense jusqu'à aujourd’hui ? 

V : On a beaucoup de clientes qui achètent pour la première fois un saree en ligne ou même leur premier saree tout court chez nous. C’est vraiment un honneur de pouvoir leur offrir ce service et c’est extrêmement gratifiant. 

I : Quels sont d’après toi les must-have d’une garde robe féminine ? 

V : J’ai le droit à combien de réponses ? (Rires). Pour l’automne, je dirais un beau jean brut coupe droite bien taillé en 100% coton avec une jolie maille fine col roulé noir ou une chemise blanche oversize. Pour une tenue plus habillée, je dirais une robe noire cintrée à la taille, ou ailleurs en fonction de la morphologie, avec une belle paire de bottine noire à talons.


Et si vous êtes collectionneuse de saree comme moi, je dirais un saree de couleur vert émeraude avec un joli bord doré. Je sais pas pourquoi mais je trouve que cette combinaison va à tout type de carnation et peut convenir autant pour un évènement traditionnel que pour un look de soirée. C’est surement parce que c’est ma couleur préférée. (Rires)


I : Quels conseils donnerais-tu à une personne qui souhaite également devenir entrepreneur ou créatrice ?

V : Je lui dirais de toujours rester elle-même dans ce qu’elle essaie de créer et de se concentrer sur ce qui la rend unique. Chaque personne à une expérience de vie différente et ce qui fonctionne pour l’un ne sera pas forcément le cas pour l’autre. 


Et puis pour la partie entrepreneuriat, il faut se lancer ! Si vous êtes perfectionniste et que vous attendez que toutes les étoiles soient alignées pour commencer vous allez probablement attendre longtemps. L’essentiel c’est de se donner les moyens et de commencer même petit pour grandir et surtout apprendre. Lancez vous et vous serez fier d’avoir essayer ! Enfin, je pense qu’on vit dans un monde qui va très vite, il se passe toujours un million de choses autour de nous et c’est important de ne pas se laisser submerger par ce que d’autres personnes font ou accomplissent. Ca peut très vite affecter votre vision et mission d’entrepreneur. Donc essayez de rester focus sur votre travail et sur ce que VOUS voulez accomplir et ca finira (éventuellement) par payer. 

Retrouvez les marques de Vyshnavi :

Little Silk Storie :  @littlesilkstories et son site internet Littlesilkstories.com
Tayari :
@tarayi_paris et son site internet Tarayi.com

Instagram post

Vos paramètres de cookies actuels empêchent l'affichage de contenu émanant de Instagram post. Cliquez sur “Accepter et afficher le contenu” pour afficher ce contenu et accepter la politique d'utilisation des cookies de Instagram post. Consultez la Politique de confidentialité de Instagram post pour plus d'informations. Vous pouvez retirer votre consentement à tout moment dans vos paramètres des cookies.

Accepter et afficher le contenu