https://www.unitedcommunity.fr

Du brut, du minimalisme, et de la simplicité, tel est la signature de leur marque UNTD CMNT

Le style streetwear est avant tout une revendication. Comme son nom l'indique, le streetwear puise son inspiration dans la rue, pour Sabarina et Steni c'est dans leurs multiculturalités.

Indiya : Hello comment ça va?

Steni : Fatigué (rires)…. J’étais en soirée hier soir, je suis rentré à 2h, je me suis réveillé tôt pour venir te voir et je suis KO… (rires)

Sabarina : Moi ça va plutôt bien, j’ai bien dormi, je suis en forme

I : Je vous laisse vous présenter tous les deux …

Sa : Moi c’est Sabarina, j’ai 24 ans, je suis d’origine Sri Lankaise, et je suis née ici en France. Du coup j’ai un frère qui est juste à côté de moi (rires), et une petite soeur. Concernant la partie pro, j’ai fait une école d’art, dans le graphisme pendant 5 ans, et j’ai fini en 2020 et depuis peu je suis directrice artistique dans une boîte de personnalisation pour vêtements et objets. 

St : Moi c’est Steni, j’ai 25 ans, j’ai fini mes études il y a 2 ans dans le domaine du marketing stratégique, j’ai obtenu un master. Après mon diplôme, j’en ai profité pour partir à l’autre bout du monde (rires) je suis parti 1 mois en Australie, et en revenant j’ai intégré une boite en tant que chargé de clientèle.

I : Comment est né votre marque?

Sa : C’est plutôt une idée qu’on avait depuis très très jeune. De base on fait énormément de choses ensemble, on a les mêmes délires, les mêmes centres d’intérêt, on a le même entourage amicale, en fait… on est plus potes que frère et soeur (rires) !! Un peu comme des jumeaux. Et déjà très jeune, on avait cette envie de faire quelque chose ensemble, comme une évidence, comme un avenir tout tracé. C’était sur et certain, pas le choix (rires) !  

I  : Pas de jalousie avec la dernière soeur ?

Sa : Non pas du tout, on a 5 ans d’écart avec notre petite soeur, du coup, le fait qu’on soit à deux sur ce projet est venu assez naturellement. Elle nous suit de loin on va dire parce que aujourd’hui elle est encore dans ces études. Elle nous soutient, et adore donner son avis sur les produits, donc c’est ambiance sereine.

St : Elle est encore dans une période où elle se cherche un peu que ce soit niveau style, et même sur son avenir pro, et du coup elle se repose pas mal sur nous. Elle nous sollicite pour des conseils, et suivre nos projets, ça la booste et lui permet de s’affirmer. 
 

I : Et du coup, d’après ce que j’ai compris vous avez une attirance naturelle vers l’artistique, la mode, d’où est-ce que ça vient ? 

Sa : Depuis toujours je crois, je sais pas d’où ça vient mais par exemple, j’ai fait une école de commerce et ça ne me plaisait pas, je me suis dirigée vers une école d’art, et j’étais enfin dans mon élément. On a aussi des parents assez « Chill » on va dire, très ouvert d’esprit, et ça nous a permis de nous trouver librement, de savoir ce qu’on aimait sans être limité et sans être dans un cadre. Nos parents nous ont laissés vraiment kiffer, au début ils ont eu beaucoup de doutes je t’avoue sur le parcours qu’on voulait prendre. Et finalement en les rassurant le plus possible, en partageant avec eux notre passion, ça les a mis en confiance ! C’est vrai qu’en général, une école d’art c’est très vague (rires), qu’est-ce que tu fais avec un diplôme d’art ? On ne sait pas vraiment (rires) !! 

St : Au début, quand elle a voulu passer du commerce à l’art, ma mère venait me voir pour se rassurer (rires). Mais le fait qu’on soit tous confiant, et on a réussit à faire accepter à nos parents le concept de : « on peut vivre de notre passion ». 

Du coup pour revenir à la question de base, la mode était l’idée en commun qu’on avait, mais fallait trouver comment et ce qui nous correspondait, on savait pas si ça allait être de l’accessoire, ou plutôt des vêtements, etc. Et avant qu’on parle de ce projet, de mon coté j’avais déjà une idée de marque de vêtement que je voulais lancé personnellement, mais ça n’avait pas aboutit. Et puis un jour ma soeur m’annonce qu’elle a une opportunité pour créer une marque de vêtement, on a donc assemblé nos idées pour obtenir ce qu’on a aujourd’hui. 

Sa : Grâce à mes études, je devais proposer un projet. Et c’est à ce moment-là que cette idée de mettre en avant mes cultures est ressorti : j’avais crée une ligne de vêtement streetwear en y associant des tissus traditionnels de chez nous. J’ai tellement adoré que de lancer ma propre marque était une évidence.

United Community, c’est un réel équilibre entre nos différentes idées, nos deux univers. 

Et puis ce qu’on voulait c’était de pouvoir porter des vêtements qui représente notre communauté sans le côté traditionnel. On sait très bien qu’on peut pas sortir en saree ou en sherwani tous les jours, alors qu’un sweat avec une petite citation de chez nous, c’était cool comme concept ! On voulait un peu de notre culture sri lankaise dans notre culture française. 

I : Alors c’est quoi United Community ?

Sa : C’est une marque de Streetwear qui va permettre au Sri Lankais et à la communauté Tamoul de s’identifier, grâce aux noms des collections, et aux couleurs, tout ça avec un style occidental et unisexe/oversize qui s’adapte à tout le monde : des sweats, des shorts, des tshirts. Ça permet de rassembler notre communauté autour d’une marque.

Elle est principalement dediée à notre communauté mais aujourd’hui tout le monde peut la porter. 

I : Pourquoi avoir associer votre culture à votre marque ?

St : Je pense que l'on fait parti d’une génération qui a besoin de revendiquer ce que l’on ait. Notre multiculture pour nous, c’est une réelle richesse selon moi. Notre côté artistique nous a permis de transmettre ce message à travers des vêtements grâce à la passion de la mode que l’on a. 

Cette multiculturalité, je t’avoue qu’au quotidien ça peut être une source de conflit : la manière dont on doit faire les choses, la manière dont on doit se comporter, la manière dont on doit évoluer. Et cette marque de vêtement pour nous c’est avoir réussi à ajuster nos deux cultures pour en faire qu’un : c’est un subtil mélange de ce que l’on ait, et de ce qu’on aime. Et j’en suis sur que cette marque, ce type de vêtement, ces couleurs, ces messages parlent énormément à notre communauté. 


I : On a parlé du coté culture d’UNTD CMNT, et ce goût pour le street wear ?

Sa : En fait c’est nos vrais tenues de tout les jours. Bon peut être pas aujourd’hui parce qu’on a voulu se faire beaux pour toi, mais généralement c’est ce que l’on porte : des tenues agréables, confortables, pour la vie de tous les jours.

I : Quel est votre ligne conductrice sur vos différentes collection ?

St : On a fait des journées brainstorming pour mettre à plat nos idées, ce qui plait à chacun, ce qu’on a envie de faire, de proposer et ensuite on se met d’accord sur la mise en place de la collection. La première collection c’était ONLYSOORU, et quand j’en ai parlé autour de moi, tout le monde a adhéré à l’idée, c’était drôle et fun !! Et on a voulu aller sur les couleurs pastels qui sont tendances en ce moment. 

Sa : Et puis le côté minimaliste aussi nous plait beaucoup, de la simplicité, on mets en avant seulement le message. Mais on est très à l’écoute des tendances, et ce qui se fait dans le monde de la mode. Du coup on adapte aussi nos collections à ce qui se fait le plus afin de permettre de plaire au plus grand nombre.


I : Quels sont vos inspirations ?

St : J’ai pas forcément d’inspirations, c’est plus notre entourage, notre parcours…

Sa : Notre inspiration c’est ce qu’on est vraiment selon moi, cette quête d’identité perpétuelle qu’on avait étant jeune. C’est un tout ! On était des personnes assez réservé, maintenant on assume pleine la personne que l’on est devenu : que ce soit notre style, notre couleur de peau, nos cultures, nos goûts, c’est une inspiration vers la liberté !

St : Le soutien mutuelle entre nous a beaucoup aidé aussi, on se parle beaucoup, ça nous a permis d’évoluer.

Sa : Et puis notre famille est une belle source d’inspiration, ils nous soutiennent tout le temps, ils ont été les premiers a liké nos posts, et à partager notre marque. 

En terme de marque, on ne s’appuie pas sur le succès mais plutôt le coté artistique. On aime beaucoup la marque Fear of God pour leurs côtés très minimaliste. C’est une marque américaine que l’on suit de prés, les couleurs et le style nous ressemble beaucoup, et puis leur manière de mener une campagne, les shootings et tout. 

St : Et oui les shootings sont énormes, on adore l'univers de ce créateur. 

I : Pouvez-vous nous expliquer votre processus de production ?

St : On est 3 dans l’équipe, Sabarina s’occupe de la com, moi la recherche de collaboration, et il y a une troisième personne qui s’occupe de la partie production. 

On a mis ensemble en place un local où il y a une partie entrepôt, et une partie atelier. Du coup nous stockons, et nous réalisons nous-même le marquage de nos produits.  

Ce qui est cool, c’est que l’on prépare les commandes au fur et à mesure. Grand maximum entre 7 à 15 jours l’expédition des commandes. 

Sa : Mais tu sais, ce qui a réellement booster notre marque c’est notre première participation à un Popup Store. Avant cette date on était vraiment pas prêt (rires) !!! Tout s’est fait en moins de 15 jours c’est fou ! On était fiers vraiment !!!

St : Et en sortant de ce Popup Store, ça nous a trop boosté. On a eu trop de retours positifs, les gens ont adorés l’idée directement !

I : Pourquoi ce nom « United Community »?

St : On voulait réunir notre communauté, c’est la base de notre marque, tu vois une communauté unie et soudée.

Sa : Oui et réellement c’est cette idée d’unité qu’on voulait mettre en avant, nous on est déjà uni de base, mais je trouve même qu’au sein de notre communauté Sri Lankaise, on est très uni, que ce en terme d’entraides, et de partages, qui nous a donné envie de mettre ce nom.


I : Qui est la clientèle de votre marque?

Sa : La jeune génération en général mais en vrai il n’y a pas vraiment de cible puisque nos produits sont unisexes et donc destinés à la femme comme à l’homme. 

I : Quels sont les difficultés rencontrés ?

St : Je pense que c’est de tenir sur le long terme, et de faire en sorte que la marque se pérennise. Mais encore une fois ce qu’on propose, c’est vraiment un mood, un vide, une ambiance, donc je suis serein pour la suite. 

Sa : C’est aussi allié vie perso / pro, en réalité c’est un gros challenge. Quand on veut faire les choses de manière très pro et prendre le temps de fournir un travail fini, ça nécessite forcément du temps et aujourd’hui on a encore du mal à trouver ce temps. Mais c’est qu’une question d’organisation, on doit se poser là-dessus. 


I : Aimeriez-vous de collaborer avec des marques ou des artistes?

Sa : Ouiii ça nous dit bien ! Peut être un groupe de danse par exemple.

St : On a envie de rester dans le streetwear, même dans nos choix d’influenceurs. On aime bien que tout soit en adéquation avec l’image de la marque auquel on tient.


I : Des dates à annoncer sur vos prochaines collections?

Sa : Oui Printemps 2022 pour notre nouvelle collection, qu’on a hâte de partager avec vous !!

I : Qu’est ce qu’on peut vous souhaitez ?

St : Moi ce que je souhaite c’est que vous soyez nombreux à rejoindre notre univers, parce que ce n’est pas qu’un vêtement, c’est l’idée que le vêtement véhicule qui est intéressante. 

Et puis j’aimerai vous parler de la partie Engagement de notre marque : sur la partie écologique et humanitaire. Nos produits sont fait à base de coton bio organique, il y a cet engagement envers la terre. Et l’autre partie dont on est très fiers, c’est notre engagement humanitaire. Faut savoir que 100% des bénéfices de la marque sont reversés à des associations au Sri Lanka qui viennent en aide aux jeunes et aux personnes âgées.

Sa : On intervient là-bas grâce à des petites associations de taille humaine qui nous permet d’être en contact avec eux directement. Ils mettent en place pleins d’aides, tels que l’accès à l’éducation, aides aux personnes âgées, achats de matériels scolaires, équipements, et pleins d’autres choses.

St : Au-delà du vêtement, ce sont de vrais valeurs que nous souhaitons partager avec le plus grand nombre : le faire TOUS ENSEMBLE !

Sa : Yes TOUS ENSEMBLE c’est la vrai idée de UNTD CMNT !


I : Un dernier mot ?

Sa & St : Rejoignez-nous !! (rires)

Retrouvez UNTD CMNT sur Instagram : @untd_cmnt
www.unitedcommunity.fr

Crédit photos : @sabarinaselva